Jardiner sans courbature

 DANS Activités de tout les jours, Non classifié(e)
J

ardiner contribue à préserver et à améliorer la santé. Cette activité permet de faire de l’exercice, d’augmenter sa souplesse, d’améliorer sa coordination, sa dextérité et son équilibre, d’acquérir de la force, et même de diminuer son stress et d’améliorer son moral.

Par ailleurs, le jardinage peut s’avérer très intense. Creuser, râteler, se pencher, arracher les mauvaises herbes, tirer sur le boyau d’arrosage, pousser la tondeuse, soulever des sacs de terre, c’est tout un sport!

Le jardinage comporte donc des risques: douleur au bas du dos, blessures ligamentaires, tensions aux articulations, … Toutefois, certaines stratégies peuvent permettre de minimiser les risques de blessures et / ou de courbatures.

En voici certaines :

  • S’échauffer 5 à 15 minutes avant de commencer à jardiner (la durée variera en fonction de l’intensité de la tâche à accomplir). L’échauffement proposé pourra débuter par 3 à 5 minutes de marche, suivies d’une dizaine de répétions des exercices suivants : demi-accroupissements sur place, rotations des épaules vers l’avant / vers l’arrière, rotations du tronc, rotations des poignets, inclinaisons latérales et rotations douces de la tête.
  • Penser à votre posture lors de la réalisation des activités liées au jardinage. Éviter d’avoir le dos rond  (maintenir plutôt le dos droit). Utiliser la force des jambes pour soulever des charges et le poids du corps (transfert de poids) pour les mouvements de tirer / pousser. Éviter les torsions du tronc et particulièrement l’association des mouvements de rotation-flexion du tronc. Attention à la fréquence, à la brutalité et à la rapidité de vos gestes.  Privilégier la position de chevalier servant pour travailler dans les plates-bandes, ou encore la position accroupie ou agenouillée.
  • Changer fréquemment de positions.  Même une posture optimale ne devrait pas être maintenue pour une trop longue période.
  • Prendre des pauses fréquemment.
  • Organiser son temps de façon à alterner tâches faciles / tâches difficiles.
  • Utiliser des outils à long manche, adaptés à votre morphologie, qui sont légers et de forme ergonomique.
  • Organiser votre environnement en positionnant vos outils à votre hauteur et les charges lourdes sur une tablette située au niveau de votre taille.
  • Réaliser des étirements une fois l’activité de jardinage terminée. Choisir les étirements selon les régions du corps qui ont été sollicités. L’étirement des régions suivantes est particulièrement recommandé : épaules, biceps, avant-bras, mollets, fessiers, cuisses, cou et région lombaire.

Et si malgré tout surviennent des blessures, consultez rapidement un professionnel de la santé afin d’obtenir du soulagement et des conseils de prévention,  qui permettront d’éviter la réapparition des douleurs.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search